Skip to Main Content »

Depuis 2004 Parallerg lutte contre les allergies aux acariens, respiratoires et cutanées

Votre panier est vide

Régulation humidité de l'air

Régulation humidité de l'air

  • On désigne par hygrométrie la quantité d’eau contenue dans l’air sous forme de gaz.

La régulation de l'humidité de l’air est utile pour la conservation des meubles et de certains appareils. Elle est conseillée pour éviter la moiteur et pour améliorer le confort respiratoire et la santé des habitants. Elle se fait par la surveillance du taux d’humidité de l’air grâce à un hygromètre, ainsi que par l’utilisation d’humidificateurs et de déshumidificateurs d’air. Grâce aux produits proposés par Parallerg, il est facile de maintenir un bon degré hygrométrique au sein d’une habitation. 

11 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

11 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

Comment contrôler l’humidité d’une maison ?

Généralement, la mesure de l’hygrométrie d’une pièce se fait par le biais d’un hygromètre. Il existe deux types d’hygromètres : l’hygromètre mécanique qui présente un cadran avec une aiguille et l’hygromètre électronique qui présente un écran digital. L’utilisateur doit placer l’appareil dans la pièce dont il veut mesurer la quantité de vapeur d’eau. L’hygrostat est intégré dans un humidificateur d’air. Cet hygrostat procède à une analyse. La durée de l’analyse est variable. Il faut signaler que l’hygrostat à aiguilles n’est pas très précis. L’hygrostat électronique, par contre, fournit des informations fiables à 100%. Lorsque l’on met le potentiomètre en mouvement, la quantité d’humidité désirée s’affiche.
Autre moyen d’apprécier la qualité de l’air dans une pièce ou une maison : le diagnostic professionnel. Le professionnel va installer un testeur d’humidité dans une pièce de la maison et celui-ci va automatiquement informer sur l’hygrométrie de la pièce. Le professionnel peut également effectuer un prélèvement du matériau si cela est nécessaire.

Quel est le taux d’humidité idéal pour votre maison ?

Il faut savoir qu’une teneur en eau trop importante dans l’air peut être à l’origine de problèmes de santé tels que des allergies. Une teneur trop faible peut aussi causer certains désagréments comme un assèchement des muqueuses, une gêne à la respiration. Pour le bien-être des habitants, il faut alors que l’humidité soit maintenue à des valeurs précises. D’après les médecins, le taux d’humidité idéal dans une maison varie entre 40 et 60% pour les individus ne présentant aucun problème de santé. Pour ceux qui souffrent de certaines pathologies, ce taux est compris entre 45 et 55%. De manière générale, on dit alors que le taux d’humidité idéal dans une habitation est compris entre 45 et 65%. Il existe toutefois certaines petites variations. Elles dépendent de facteurs tels que la température à l’extérieur de la maison, le chauffage… En effet, un facteur comme le chauffage est responsable d’une baisse de la saturation de l’air en eau. En outre, une mauvaise isolation peut faire varier l’imprégnation de l’air en eau à l’intérieur de l’habitation.

Comment conserver un taux idéal dans les intérieurs ?

De manière générale, il faut savoir que certaines mesures permettent d’obtenir un taux d’humidité idéal à l’intérieur d’une habitation. Il s’agit de l’installation d’un humidificateur, de l’installation d’un absorbeur d’humidité électrique ou chimique, de l’optimisation de la ventilation (ouverture, fermeture des portes et fenêtres à certains moments). L’aide d’un professionnel peut s’avérer être utile pour la mise en application de certaines mesures.
Avec le changement des saisons, le taux d’humidité idéal varie.

En hiver, il est compris entre 30 et 60%. Pour le maintenir à ces valeurs, une limitation de l’humidification de l’air doit se faire. Il convient alors de placer un déshumidificateur dans les coins de la maison qui sont le plus souvent soumis aux effets de l’humidité. Il est recommandé d’installer une correction automatique de la consigne en fonction de l’humidité qui règne dans la pièce.

En été, où la chaleur est souvent étouffante, il faut utiliser un humidificateur pour améliorer le bien-être des occupants.
Il est recommandé de ne pas installer un hygromètre à proximité d’une source de chaleur directe comme une cheminée, un radiateur… Un tel acte pourrait fausser les résultats de l’appareil.

Dans une maison neuve, il est important de procéder à certaines vérifications avant de programmer un appareil censé réguler la quantité d’eau dans l’air. Il est alors recommandé de vérifier si l’horaire de programmation est correct, si le traitement de l’air fonctionne en permanence… Il faut aussi adapter la consigne en fonction des températures.

 

Le contrôle de l'humidité en résumé :

Le contrôle d'humidité d'une habitation passe par la surveillance (un hygromètre) et l'installation d'un déshumidificateur (permettant de déshumidifier l'air) et si nécessaire d'un humidificateur d'air. Au-delà des mesures d'assainissement et de bonne ventilation du logement nécessaires pour un bon contrôle d'humidité, ces appareils permettent en effet d'avoir un vrai contrôle d’humidité en évitant les variations d'humidité (très utile pour la conservation de meubles, tableaux, livres ou instruments de musique (violon, piano …). Les technique de contrôle d'humidité présentées par Parallerg permettent bien sûr de maîtriser son humidité en limitant le développement des acariens, des moisissures et l'apparition de crises d'asthme.