Skip to Main Content »

Depuis 2004 Parallerg lutte contre les allergies aux acariens, respiratoires et cutanées

Votre panier est vide

Mesure du souffle - asthme anti-acariens

La mesure du souffle, un contrôle necessaire

L'asthme est une maladie fréquente qui peut survenir à tout âge. Ce qui implique de faire un dépistage de l’asthme pour prévenir son apparition. Néanmoins, il s’agit d’une maladie maitrisable. En effet, le contrôle de l’asthme devient possible grâce aux outils de mesure de souffle, communément appelés débitmètres de pointe, qui existent pour les enfants et les adultes. 

Pour que le suivi soit efficace, il est nécessaire de déterminer l’origine de l’asthme. Les principales causes de son apparition sont d’origine allergique et peuvent être des effets de la pollution sur l’organisme. Une fois détectée, il faut contrôler la maladie au quotidien. C’est là qu’intervient le débitmètre de pointe ou peak flow. Il mesure la capacité respiratoire par l’intensité et le débit d’air expiré. Il donne une courbe de variation des valeurs de la capacité respiratoire, qui permet de prévenir les apparitions de crise d’asthme et de les contrôler par la prise de médicaments. 

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

2 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

Comment mesurer son souffle ?

La mesure du volume et du débit pulmonaire est appelée spirométrie. Cet examen permet de mesure le débit expiratoire de pointe c'est-à-dire le souffle au moment où l’air sort le plus vite des bronches, ainsi le volume d’air maximal expiré en une seconde.

La mesure du souffle peut se faire de deux manières différentes :

  • Par un médecin généraliste, dans le but de détecter une éventuelle anomalie. A l’issue de ce premier examen, le médecin peut juger s’il y a une anomalie ou non, et le cas échéant, recommander une mesure plus complète chez un pneumologue.
  • Au moyen d’un débitmètre de pointe pour un suivi régulier à domicile.

Il est à noter que pour un adulte, le débit expiratoire de pointe théorique est de 600 litres par minute pour les hommes, 450 litres par minute pour les femmes. Cette valeur peut varier en fonction du poids, de la taille, du sexe et de l’âge.

  

Pourquoi mesurer son souffle ?

La mesure du souffle permet de détecter en amont les éventuels problèmes respiratoires, qu’ils soient bénins ou aggravés. Tel est le cas de la BPCO ou Broncho-pneumopathie chronique obstructive qui est un trouble respiratoire aggravé, et dont l’évolution peut rester longtemps inconnu du patient dans les premiers stades de la maladie ainsi que les obstructions des bronches, et l’asthme. Le fait de déceler les troubles respiratoires sans attendre l’apparition des symptômes permet de concevoir un plan d’actions adapté, en l’occurrence, un traitement adapté avec un médecin.

Pour les personnes atteintes de maladies respiratoires, le fait de mesurer régulièrement son souffle permet de surveiller l’évolution de maladie afin de réagir en conséquence et pouvoir adapter son traitement. Par ailleurs, le fait de mesurer son souffle permet d’évaluer l’ampleur de la crise d’asthme et d’évaluer ainsi l’efficacité du traitement.

 

Comment utiliser un débimètre de pointe ?

Pour pouvoir utiliser le débitmètre de pointe efficacement, les consignes suivantes sont à respecter :

  • Garder le dos droit, que ce soit en position debout ou assise.
  • Remise à zéro de l’indicateur du débitmètre de pointe.
  • Inspirer profondément avant de bien serrer vos lèvres autour de l’embout buccal, puis expirer le plus rapidement et le plus fort possible.
  • Noter le pointage marqué sur l’appareil.
  • Recommencer la mesure du débit trois fois de suite, et retenir le meilleur pointage marqué sur l’appareil. En effet, la meilleure lecture constituera le pointage réel de votre organisme.

Lors de l’utilisation du débitmètre de pointe, il est important de bien faire attention à ne pas gêner le mouvement du curseur, ni à obstruer les sorties d’air avec les doigts. La fréquence et la période de la mesure du souffle sont définies par le médecin.

Chez les enfants, la mesure du souffle ne présente aucun risque, et peut être effectuée dès l’âge de 5 ans. Il existe pour cela un débitmètre spécialement conçu pour les enfants. Il est constitué d’un tube cylindrique gradué, accompagné d’un moulin à vent qui s’adapte sur le corps de l’appareil. Son utilisation est simple et son aspect est apprécié par les enfants.