Skip to Main Content »

Depuis 2004 Parallerg lutte contre les allergies aux acariens, respiratoires et cutanées

Votre panier est vide

Masques allergies

Les pollens, la poussière, la pollution de l’air, la fumée et les vapeurs de produits chimiques sont les principales causes des allergies respiratoires les plus évidentes. 

Actuellement, pour faire face à ce fléau, le port de masques respiratoires est devenu indispensable, que ce soit chez soi ou à l’extérieur. 3M vous propose un masque luttant contre tous ces facteurs afin de prévenir les crises d’asthme et les différentes réactions respiratoires. Facile d’utilisation et pratique pour le transport ce masque est doté d’une forme ergonomique pour plus de confort et contient du charbon actif afin de lutter contre les fortes odeurs. Ce masque est équipé d’une soupape facilitant l’expiration et évacuant l’humidité. Le masque respiratoire 3M ne contient pas de latex et est conforme aux normes européennes.

Aucun produit ne correspond à la sélection


Le masque visage allergies, un remède naturel

Le masque allergie est certainement le remède le plus naturel contre les allergies. C’est une méthode préventive, dans le but de protéger les sujets aux allergies contre les agents pathogènes, susceptibles de déclencher des réactions respiratoires. Le port de masque allergie est considéré comme une méthode naturelle, car ces masques n’ont pas d’impact direct dans l’organisme et son fonctionnement. Il s’agit d’une sorte de filtre à air portatif. Ces masques sont imbibés de charbon actif, servant seulement à l’absorption des odeurs extérieures et non comme remède contre l’allergie elle-même. Pour les personnes asthmatiques, le masque 3M leur est particulièrement adapté. Les masques réutilisables possèdent un bon système de filtrage qui offre plus de protection.

  

Les principes du port du masque respiratoire

Le masque protection allergie se porte généralement sur le visage en cachant le nez. Étant donné son rôle de filtre à air, le nez doit être isolé de l’intérieur. Le rôle principal du masque est de bloquer les particules extérieures qui pourraient être la cause d’allergies, comme les poussières ou les pollens, de même pour les odeurs agressives. Le port de masque respiratoire est obligatoire dans certains domaines, comme la peinture par exemple. Les peintres sont sujets à des odeurs piquantes qui nécessitent une protection de près sous peine de déclencher une infection respiratoire. Les menuisiers doivent également se protéger contre les sciures de bois qui volent dans les airs et sont susceptibles d’être aspirées. Dans les rues, les pollutions des voitures sont dangereuses pour les poumons, il est plus que nécessaire de s’en protéger avec le masque allergie. Mais, même chez soi, le danger de l’allergie n’est pas écarté, il faut se protéger des poussières invisibles véhiculées par l’air ou des vapeurs de produits chimiques durant le ménage, sans oublier le port du masque pendant le jardinage. Aucun endroit, dans notre vie quotidienne, n’est épargné face au risque permanent d’une réaction allergique.

 

Entretien des masques pour allergie

Il existe deux sortes de masques pour les allergies : les jetables et les réutilisables. Les jetables sont à utiliser une seule fois, c’est une condition d’hygiène nécessaire qui vous évite le nettoyage après chaque utilisation. Il vous permet également d’avoir toujours un masque intègre et sûr. Le masque jetable, qui doit être bien ajusté au visage, une fois utilisé, ne peut plus assurer 100 % de protection contre la contamination extérieure, car on constate une relâche de la matière au niveau de l’étanchéité. Il faut savoir que pendant la fabrication et avant d’être mis en vente, les masques respiratoires réutilisables sont soumis à plusieurs essais. Il y a les essais à l’acétate d’isoamyle, les essais à la solution de saccharine, les essais à la fumée irritante ou encore les essais à l’aérosol Bitrex. Ces essais déterminent la qualité du masque en question. Cependant, les réutilisables doivent être refaits et contrôlés tous les ans pour s’assurer que la qualité du masque soit encore intacte. Concernant la conservation des masques, ils doivent être à l’abri de la poussière, du soleil, de la chaleur, de l’humidité excessive, des produits chimiques et enfin loin des risques des dommages mécaniques.