Skip to Main Content »

Depuis 2004 Parallerg lutte contre les allergies aux acariens, respiratoires et cutanées

Votre panier est vide

Confort respiratoire

Qu'il s'agisse des locaux dans lesquels nous travaillons ou des salons, salles à manger et autres chambres de nos habitations, les bactéries et germes peuvent rapidement se multiplier jusqu'à devenir une réelle source de nuisances pour l'organisme. Que ce soit en période hivernale où les chauffages assèchent l'air, ou quand les fenêtres s'ouvrent et que les germes printaniers s'introduisent partout, il est essentiel de veiller à la protection des êtres les plus fragiles. 

9 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

9 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

Liens entre confort respiratoire et allergies

Il est illusoire de penser pouvoir parvenir à vivre dans un environnement complètement exempt de bactéries. Et il faut donc s'interroger sur la manière de prévenir, pour soi et son entourage, toutes les allergies qui peuvent être en lien avec le fait de respirer, trop souvent, un air vicié. Les sources de nuisance sont nombreuses : certaines repérables et mesurables, d'autres beaucoup plus difficilement détectables et perceptibles. Ainsi, le tabac, bien connu pour ses nuisances, mais aussi l'usage d'aérosol, et parfois même, la présence de matériaux composant les meubles sur lesquels nous nous asseyons, et que nous utilisons chaque jour. Evidemment, quand les limites sont atteintes, et que le terrain immunitaire de l'organisme est favorable, certaines allergies se développent, déclenchées par les microbes et bactéries en surnombre dans l'environnement.

 

Atténuer les problèmes respiratoires liés aux allergies 

Dans les premières années de vie, et davantage encore dans les premières semaines et les premiers mois, tous les organes nécessaires au mécanisme qu'est la respiration ne sont pas encore totalement formés, et les organismes des enfants et nourrissons sont évidemment plus exposés aux germes et autres bactéries. Les poumons et bronches, qui ne sont pas encore parvenus au terme de leur croissance, sont plus fragiles que ceux d'adultes en bonne santé, et donc plus propices à développer des allergies. Mais les grands ne sont pas malheureusement en reste.

 

Des solutions adaptées à chacun pour lutter contre les effets des allergènes 

Bien souvent, dans les premiers moments de l'existence, les nouveaux nés ont besoin d'une aide qui peut leur être apportée par le biais de chambres d'inhalation, souvent conseillés par les pédiatres lors de crises allergiques, mais qui peuvent également être utilisés en prévention, quand les premiers signes de gêne respiratoire font leur apparition, souvent au moment des changements de saison.

Pour les plus âgés, quand le souffle commence à devenir sifflotant et apparaît comme difficile à reprendre de manière normale et spontanée, il existe diverses sortes d'inhalateurs, qui s'avèrent très utile pour améliorer les capacités d'inspiration et d'expiration de l'organisme mis en difficulté. Pour chaque âge, vous pouvez utilisé un débitmètre de pointe afin de contrôler la capacité respiratoire et ainsi prendre les mesures nécessaires.